BETAMACHINE | LE DOME

POUR APPRENDRE, EXPERIMENTER ET INNOVER

LE DOME GEODESIQUE

BetaMachine a conçu en octobre 2018 un dôme géodésique pour le Festival Faire Hacker.
Cet espace temporaire est réutilisable et offre un espace de 80 m².
Sa capacité d'accueil est de 99 personnes.

Les makerspaces de type FabLabs, hackerspace, atelier numérique sont en pleine croissance depuis 2009 à travers le monde et la France n’est pas épargnée par le mouvement. Lors des différents temps de rencontre avec différents labs, ou makers, BetaMachine fait le constat que l’espace disponible pour les makerspaces est la première problèmatique.

A l’image du hackerspace de Nanterre, l’ElectroLab situé dans une usine désaffectée, qui doit répondre à des contraintes techniques hors norme pour accroître ses capacités d’accueil, ou à l’inverse du FabLab de Tours, ou du Vendôme Atelier Numérique installé dans des tiers lieux tournés vers le co-working ou pépinière de start-up, peu compatible avec des projets techniques bruyants et encombrants.

En partant de ce constat et du travail réalisé par l’Usinette, BetaMachine imagine depuis plusieurs années un espace éphémère pour créer sur une semaine ou  un week end dans un lieu commun, un Lab où chacun puisse créer.

Le dôme géodésique est apparu comme une évidence, cette structure sphérique développée pour l’exposition universelle en 1967 a été popularisée par l’architecte Richard BUCKMINSTER FULLER, mais la première géode a été construite par Walter BAUERSFELD, il y a presque une centaine d’année en 1922.

De plus, les travaux de Chuck HOBERMAN sur les dômes extensibles et l’usage de l’impression 3D nous a poussé à choisir cette voie.

78 M² EN MOUVEMENT

Un espace modulable dédié à la création et la fabrication

Fonctionnalité de la réalisation

L’espace sous le dôme géodésique propose une surface utile de 78 m²  avec une hauteur de 5 m de haut. La structure se monte en quatre heures et moins de 5 personnes sont nécessaires au montage. Une fois rangée, les tubes et les bâches prennent moins de deux mètres cube.

Le dôme est une structure libre qui permet à chaque groupe d’usager ou d’utilisateur d’en définir le découpage spatial. Au cours du Festival Faire Hacker, nous avons su démontrer que l’espace pouvait accueillir une performance musicale (son et lumière), une résidence d’artiste, des conférences, mais aussi un spectacle théâtral.

Nous imaginons réaliser dans le dôme géodésique, deux Summer Camp HS/LabTech en juillet 2019 dans le Perche ou la Vallée de l’Eure. Selon les lieux, le Lab mobile proposerait des solutions techniques et technologiques pour répondre aux enjeux de l’espace occupé ( éloignement numérique pour l’un et solutions technologiques et numériques pour une vigne pédagogique et coopérative ).

Vous pouvez retrouver en PDF, le dossier technique ou bien encore le projet final des membres de BetaMachine.

VUE D'ENSEMBLE

Type de dome : 4V / L3
Diamètre : 10,00 m
Hauteur : 5,00 m
Surface au sol : 78,54 m²
Nombre de segments : 250
Nombre de noeuds : 91

LE SYSTEME TUBULAIRE

Le dôme est conçu à l'aide de tubes en acier assemblés les uns aux autres en étoile grâce à un boulon et un trou pour chaque extrémité des tubes.

LES SEGMENTS

Il y a 5 longueurs (L) de segments différentes. L’angle α correspond à la courbure à donner aux extrémités de chaque segment.
Réf. Nombre Longueur (m) α = Angle (°)
A 60 1,2795 7,93
B 60 1,3274 8,21
C 70 1,4643 9,00
D 30 1,5062 9,24
E 30 1,5246 9,35
Les segments sont constitués de tubes en acier de construction de 30 mm de diamètre
et 2 mm d’épaisseur.

Les segments sont écrasés à leur extrémités. Celles-ci sont percées d’un diamètre de 12 mm.

La longueur du plat est de 7 cm​ et le centre du trou est à 5 cm du pli.
Note : la longueur de segment L ne tient pas compte des 2 cm supplémentaires.
Le plat forme un angle​ α variable selon la longueur (cf. tableau des dimensions).

FIXATIONS

91x Boulons acier M10 x 60 mm.
91x Ecrous M10
91x Rondelles Grower M10

CHARGE ET POIDS

La charge maximale estimée ​en point fixe au centre de chaque segment est de 100 Kg
(flexion < 5 mm).

Le poids estimé​ de l’ensemble de la structure est de 600 Kg.

RESISTANCE AU VENT

La surface totale du dôme est de 160 m². La surface de contact au vent est de 80 m². La
densité de l’air ​est ici de 1,23 Kg / m3 entre 10°C et 15°C.
Pour un vent de 80 km / h​, la force exercée sur la surface de contact est estimée à 2 164,8
Kg​ (soit environ 2 164 daN).
Pour un vent de 150 km / h,​ la force exercée sur la surface de contact est estimée à 4
132,8 Kg​ (soit environ 4 132 daN).

FIXATION AU SOL

Le dôme est fixé au sol grâce à des plots en béton répartis sur sa circonférence.
Par exemple, pour une résistance à un vent de 80 km / h, il faudrait 5 plots de 500 Kg. Des
plots en béton destinés à la voirie peuvent remplir cet exigence.

ISSUE DE SECOURS

Au total, 3 issues de secours de 3 mètres d'empiétement sont prévues pour le passage du public.

LES BÂCHES

Pour couvrir le dôme, nous avons réalisé 20 morceaux triangulaires avec de la bâche à chapiteau puis nous les avons assemblés deux par deux puis par 4 pour avoir 5 grandes parties à dérouler depuis le haut du dôme.

Un chapeau est placé sur le dessus du dôme pour permettre l’aération.

LE MONTAGE

Nous devions réaliser le montage par le bas, comme nous avions pu le tester antérieurement, mais le jour de l’assemblage final, nous avons reçu un petit coup de main bien utile. Nous avons alors réalisé le montage par le haut en montant progressivement le dôme à l’aide d’un Manitou.
Préalablement nous avions tracé un cercle de 5 mètres de rayon pour nous assurer de l’emplacement du dôme.